Lorsque Duval MC fait écouter ses 1er titres à Philippe Amir, l’ingé-son d’IAM de l’époque, ils sont au studio Zgen à Avignon la veille des 1ère session d’enregistrement de « Revoir un Printemps »…
Mais si tout le monde se connaît sur la scène musicale marseillaise, c’est en 2011 seulement que la collaboration entre les IAM et Duval Mc démarre vraiment. D’abord par l’album Etat Second pour lequel l’architecte sonore des IAM, Imhotep produit deux morceaux dont la signature musicale marque la pâte original de celui qu’on retrouve derrière les meilleures production rap à Marseille. Imhotep qui soutient Duval Mc depuis longtemps s’autorise même à passer devant la caméra lorsque l’album sort au rythme d’un morceau par mois tout au long de l’année.

Ensuite quand Kheops le cite dans un article pour le magazine VoxPop c’est pour déplorer le manque de visibilité qu’on lui accorde : « des groupes de Rap conscient politiquement, il y en a encore en France, prends Keny Arkana, prends Duval MC… Par contre la vraie question, c’est pourquoi on ne les entend pas sur les radios? Je laisse Noam Chomsky y répondre… »

Lorsqu’Akhenaton rencontre Duval Mc pour la 1ère fois, ils échangent sur leurs passion commune pour le film culte « Les 4 saisons d’Espigoule » mais le temps passe vite dans le monde de la musique et au cours de la réalisation d' »Aucun Rappeur » leur projet de morceau en commun à dû être repoussé au prochain album tant l’année 2017 des IAM à été dense pour la tournée des 20 ans de « L’École du Micro d’Argent ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam Protection by WP-SpamFree