Gondry et Duval Mc tapent la discute

Ça s’est passé au cinéma l’Alhambra à Marseille le 05 avril dernier, Michel Gondry devait venir, en chair et en os, présenter son dernier film « Conversation animée avec Noam Chomsky ». on savait donc qu’il y avait une petite chance de pouvoir lui poser quelques questions, en filmant tout ça avec mes deux potes du collectif Brokatof. Personnellement j’étais comme un minot car je suis très admiratif de son travail et quand je me suis retrouvé à lui poser nos questions sur la mémoire, la science, le langage, j’avais du mal à écouter ses réponses, à ne pas penser à « Eternal Sunshine » (le plus beau film de toute l’histoire du cinéma, à mon sens) et à toute son œuvre cinématographique ahurissante d’idées et de trouvailles.

Après je me suis retrouvé dans la salle à vivre ce qu’on appelle une « mise en abîme » car l’objet du film de Gondry est, justement, une conversation avec quelqu’un qu’il admire beaucoup, et que j’admire également beaucoup: Noam Chomsky. Dans le film il témoigne de son appréhension à interroger ce grand scientifique linguiste américain, pourfendeur de tout le système médiatico-militaire américain et inspiration de l’altermondialisme et de la lutte du peuple palestinien.

Alors voilà, avant de courir aller voir « Conversation animée avec Noam Chomsky », regardez ci-dessous notre modeste interview qu’on aurait pu appeler « Conversation animée avec Michel Gondry à propos de sa conversation animée avec Noam Chomsky » filmé par Katréma et monté par Julien Girardot du collectif Brokatof.

Et si un quelqu’un veut poursuivre la mise en abîme en m’interviewant sur cette histoire et en faisant des petits dessins, je suis partant :)

Duvalmc-Gondry ITW

No comments yet.

Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree