Latest

Balance (Dénonce en cadence)

Balance (Dénonce en cadence)

Les balances dans le peura n’ont pas bonne presse
Clasher des poucaves est un sacerdoce
D’ailleurs nous les MC de Mars et d’ailleurs
A l’heure des balances on est tous à la bourre
Mais qu’est c’qui fait pencher la conscience
Qu’en pense Eydelie quand l’OM bat Lens ? Read the rest of this page »

Béguin Maudit

(Duval Mc / Duval Mc)

De l’âge où ton abdomen
Pousse « A La Clairefontaine »
Jusqu’à la veille du cimetière
Où l’infirmière te promène
Il t’attrape par les tripes
Te met la hagra, t’agrippe
Et te fait des frissons comme si t’étais au pôle en slip
Il taille comme un cutter, cuit comme un cuistot
Perd comme au poker, triche comme au bonneteau, Read the rest of this page »

Canal Duval Mc

(Duval Mc/ Ocko-Duval Mc)

T’es pas Capitaine Flemme, ni Maya la vieille
Oublie ton phantasme de serrer Cat’s eyes
Décolle tes paupières les robocops s’payent
Des Supercopters avec ta maille
On gobe des petits cachous dans cette époque immonde
Intervilles clandestines, neurones qui fondent
Jeanne et Serge ont laissé tomber le volley-ball
Le Chevalier s’épile devant son thème zodiacal
Le pays de Candie met les schtroumpfs noir à la cale
Il vend des armes à tous les Gargamels Read the rest of this page »

Du Temps

(Duval Mc/ Duval Mc)

J’ai du temps
De temps en temps

On a tous une paire de canines, un menton, des zones érogènes
Au moins quatre cent mille veines et deux reins pour filtrer l’urine
Y’a des jours on a la banane d’autres où l’on a mal à l’âme
Et qu’on sache ou pas balayer le corps est poussière au final Read the rest of this page »

Effet Domino

(Duval Mc / Duval Mc )

Faire les comptes avec les nerfs c’est pas ce que je fais de pire
Normal on m’a vu grandir au pied d’un mur de containers
A fond de fond faut le dire je viens de l’étang de Berre
Là où y’a tellement d’usines que la lune a peur
Où les cigales osent encore Read the rest of this page »

En Chien

( Paroles : Duval Mc / Musique : Duval Mc)

Les humains disent « on est en chien » j’hallucine
Qu’est-ce qu’ils connaissent à l’espèce canine ?
Pour moi le habs est un chenil, Rex ? Mon patronyme
Rod’ né près de Nîmes, retenez ma comptine…
Un destin de clebs en chien de chaleur
J’ai vu le jour dans une sale cour
Ni cajolé, ni vacciné de la rage
Direct on m’a tej’ au local de dressage
Là des képis zélés m’aiguisent les crocs
M’ordonnent de ne mordre que les arabes et les négros
Ils m’ont dit : « Abois quand t’entends zarma
Et reste sage devant les attachés-cases »
Mon maître était policier modèle
Il gerbait son Jack Daniels dans ma gamelle
C’est moi qui lui trouvait toute sa came
Les trips, la purple power d’Amsterdam

Les hrnoush m’ont saoulé, je me suis fait la malle
Dans un container au milieu des kalash’
De gros stock de mines anti-personnelles
J’ai ronflé tout le trajet sur un tas de Famas
Pas d’palace à l’escale de Djibouti
Chargé d’uranium on est reparti
Huit jours après, croyant revoir la terre
L’hallu ! J’ai vu la glace du cercle polaire
Aï, comment m’en sortir, qu’est-ce que je vais faire ?
Mon Dieu, c’est ici qu’allait sonner mon heure ?
J’allais mourir affamé comme un humain
Quand un Esquimo m’a tendu la main
Il m’a dit « viens dans mon igloo 
Tu seras gâté comme un roi »
Mais remis sur pattes, aussitôt
Je me suis retrouvé à tirer un traîneau

Les Inuits et la banquise aussi m’ont saoulé
Merci la pollution, le climat m’a sauvé
Le village a fondu, dans un hélico j’ai bondi
Jusqu’à poser mon cul à Venise en Italie
Là, j’ai vu la chienne de ma vie mais
Cette humaine de vie me l’a enlevée
Terminus à Nice, capturée stoppée net
Enfermée au chenil SPA de Vallauris…
Après une boîte de Royal et de Pal j’détale
Me cale avec des punks où j’ai choppé la gale
J’attire les poings mieux qu’un dernier mot
Ces barjos haineux me mettaient des coups de rangeos
J’ai atterri en foyer d’urgence, un clodo bourracho
A fait son coming out
« Je suis zoophile » M’a dit ce salaud
Alors j’ai filé encore, zoné dans les gares
Je suis mort d’intoxication alimentaire
A Paname métro Grands boulevards
Un clown m’avait donné son hamburger

Ils sont amis

ILS SONT AMIS
(Paroles : Duval Mc / Musique : Duval Mc)

Je suis Charles De Gaulle, président
D’une puissante nation membre de l’O.T.A.N.
1958, je t’explique le contexte:
Les vagues d’indépendances me vexent
Alors avant de dire Ciao à nos colonies
On leur patche une dette pour des décennies
Et pour chaque trône, chaque poste, chaque pays
On place avec les armes nos charmants amis
Des pourritures, aux régimes sanguinaires
Nous assurent le contrôle des matières premières
Et dès qu’un leader d’opinion émerge Read the rest of this page »

La Coupe à la Waddle

(Paroles : Duval MC/ Musique : Duval MC)

C’était la grande époque, on était petit
L’été, la musique, les tongs et les yétis
Onze ou douze ans et pas de poil au torse
Entre les darses à Fos à force l’œil s’exerce pas
Sur les cuves de fuel mais
Sur l’allure des filles qu’on voyait, on aimait Read the rest of this page »

Mémoire Mauvaise

(Paroles : Duval MC /Musique : Duval MC – Romain Castéra)

Amnésie lâche collective, presque addictive
On lâche la barre on part à la dérive
Nos cerveaux que des menteurs lessivent
Ont mal à l’honneur quand le souvenir arrive
Il faut bien vivre mais l’autre rive crève
Au lieu d’ouvrir le dossier on nous sert des brèves
L’avis de têtes à claques gavées par les grèves
De l’info pour faire diversion sans trêve
Mais le navire a des trous dans la cale
Des brèches sévères où le colon empale Read the rest of this page »

Pompier Pyromane

(Paroles: Duval Mc / Musique: Duval Mc)

On peut le voir en Côte d’Ivoire
Au Tchad, on peut l’apercevoir
en Libye, au Niger,
Mais jamais dans les livres d’histoire
C’est un sapeur-pompier spécial
Expert en feux de Bengale
Muni d’allumettes et de white-spirit
Dans la boîte-à-gants du canadair Read the rest of this page »

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!