Ils sont amis

ILS SONT AMIS
(Paroles : Duval Mc / Musique : Duval Mc)

Je suis Charles De Gaulle, président
D’une puissante nation membre de l’O.T.A.N.
1958, je t’explique le contexte:
Les vagues d’indépendances me vexent
Alors avant de dire Ciao à nos colonies
On leur patche une dette pour des décennies
Et pour chaque trône, chaque poste, chaque pays
On place avec les armes nos charmants amis
Des pourritures, aux régimes sanguinaires
Nous assurent le contrôle des matières premières
Et dès qu’un leader d’opinion émerge
Nos mercenaires s’en chargent…
Saviez-vous qu’au Cameroun on a brûlé au Napalm
Des centaines de milliers d’enfants, d’homme et de femmes
Shoah made in France? Elf finance…
Qui connaît ce passage de l’histoire de France ?
Sept ans plus tard, nos commandos-paras
Des vieux « casseurs de viets » avec l’armée d’Houphouët
Veulent braquer aux Anglais un petit bout d’Nigéria
Bilan : deux millions de morts au Biafra

Refrain:
Ils sont amis, que sait-on des tueries ?

Je suis l’homme que Renaud nommait tonton
Je suis de la Mafia K’1 fry mais pas celle de Rim-K
Je suis François Mitterrand j’ai des relations
Des calepins remplis d’Africains francs-maçons
Près de chaque ambassades d’influents collègues
Plus inspirés par Goebbels que par Johnny Clegg
Un commando secret direct à ma botte
Un pouvoir qu’aucun député ne vote
J’ai fait putscher des potes, des coups d’Etat de despotes
Brisant des pays comme des biscottes
Mon parti comme les autres a fait grassement la fête
Sur le compte de la dixième fortune de la planète
Le respectable Mobutu
Mon ami Juvenal Habyarimana
Parle mieux le Français que Roland Dumas
Une qualité que j’aime donc j’assiste
21 ans de régime ouvertement raciste
Attisant une haine anti-Tutsi
Instauré par les colons d’un Rwanda sans ethnie
Un Falcon en cadeau, ça vous étonne ?
J’ai envoyé là-bas nos meilleurs hommes
Défendre une fausse démocratie sordide
Et former les futurs auteurs du génocide

(Refrain)

Et moi je suis Jacques Chirac, le seul, l’unique
Mais oui, souvenez-vous le rigolo des Guignols…
Truqueur d’élection à Paris, en Afrique
Parrainé par Dassault, mon maître d’école
Moi le marché des armes je connais
Marcel les vendait moi maintenant je mène
Une mafia meurtrière un réseau d’intérêts
Qui encore noie le continent noir dans la peine
Urnes pleines, électeurs fantômes
Ici la démocratie n’est qu’un phantasme
D’un criminel compulsif on a fait
Pour le Tchad un chef d’Etat parfait
Et quand Sassou N’Guesso reveut Brazza
On met tout notre soutien pour la razzia
On lui forme une armée d’Interahamwe hutus
De Tchadiens, d’Angolais, d’hommes de Mobutu
Mais de la guerre des Congos l’épilogue
C’est une paire de millions de civils tués
Des dizaines de milliers de viols et de pillages
Voilà l’ouvrage de notre équipage

No comments yet.

Leave a Reply

Spam Protection by WP-SpamFree