Author Archive

Dernière ligne droite de la collecte pour mon album

Les chiffres sont formels… Pour que la campagne de financement participatif de Duval MC fonctionne il faut atteindre 4600€, plus, pourquoi pas mais en tout cas surtout pas moins car alors tous les efforts déployés n’auraient servit à rien. C’est la dure réalité… ça passe ou ça casse.

Mais au fait, pourquoi lui faut-il tout cet argent à ce Duval MC ? Pour tourner des clips avec des voitures de sports en arborant une collection de manteaux Louis Vuitton ?
Pas vraiment… en réalité ce, rappeur marseillais, plus concentré sur la qualité des textes que sur celle de sa garde-robe, entend donner un maximum d’impact mediatique à la sortie de son prochain album. “Visibilité”, “audience”, “retentissement”… choisissez le terme qui vous plait, en tout cas l’idée et que sa musique puisse être découverte par beaucoup plus de gens qu’à l’occasion de ses deux précédents albums.

Alors puisqu’on ne ferra pas dire aux chiffres ce qu’on veux, c’est les chiffres qu’on va transformer en allant sur LA PAGE KISS KISS BANK BANK DE LA COLLECTE. On peut donner ce qu’on veut et on en ressort pas peu fier et surtout en possession du, tant attendu, 3ème album, voire de plein d’autres précieuses raretés…

Maintenant allons nous balader sur la Corniche :


A mi-campagne

J-10 avant la fin de la campagne de financement participatif pour me permettre de sortir mon nouvel Album dans des conditions professionnelles.
Déjà 2450€ récoltés, soit 53% de l’objectif des 4600€. En clair c’est le moment d’élargir l’appel, moi j’ai sollicité un certain nombre de gens, plusieurs fois mais maintenant c’est vraiment à vous de jouer, j’ai concrètement besoin de vous, y’a tout un tas de personnes qui ne serons même pas au parfum si vous ne faites pas maintenant le geste de partager la page de la collecte. Concrètement c’est quoi que je vous demande? Envoyer un mail à 5 ou 10 amis avec cette page en lien, si vous êtes sur facebook, partagez le lien KissKissBankBank ou les vidéos du jour, si vous êtes sur Youtube, likez, commentez et partagez toutes les vidéos de la campagne. Sur Insta, Snap ou Twitter, relayez la démarche.
Il faut qu’un maximum de gens soit au courant pour aller au bout!

Bon sinon comme je vous l’avait promis plusieurs fois, voilà l’annonce officielle du titre du prochain album, dans cette vidéo tourné sur les hauteurs de Marseille:


Aidez DuvalMc à financer le budget de son Nouvel Album

Visuel campagne KKBB duvalmc

Hello tous, c’est Duval MC, j’ai comme un pincement de joie et un frisson d’allégresse de vous annoncer le lancement officiel de ma toute 1ère campagne de financement participatif.

Nous avons besoin de fonds pour permettre à mon nouvel album de voir le jour, en mars prochain.

Vignette Video YT

L’objectif est de sortir cet album dans des conditions plus professionnelles, en termes de visibilité et de communication, que mes deux précédents opus : “Matières Premières” en 2008 et “Etat Second” en 2012. En d’autre termes, avec un vrai investissement financier.

Nous souhaitons réunir 4600 € en crowdfounding. Cette somme représentera un tiers du budget global de ce 3ème album. Elle servira à payer par exemple : Graphisme, Strategie Digitale, Affichage public, Promo, Réalisation de clips…

Attention la campagne va être très courte, 19 jours seulement pour collecter 4600 €, c’est possible mais rien n’est gagné d’avance, aussi je vous demande, dès aujourd’hui, de relayer l’info (avec passion, astuce et bonnes vibes…) et d’inciter un maximum de gens à participer financièrement à l’aventure. C’est aussi l’occasion, pour vous qui me connaissez déjà, de faire découvrir à de nouvelles personnes mon travail, mes textes et mon univers musical! Des belles contreparties seront offertes à tous les donateurs, notamment l’album, bien sûr, (dont le titre vous sera dévoilé au cours de la campagne) mais aussi des packs avec ma discographie entière, plein d’inédits, des ateliers d’écriture, un morceau sur le thème de votre choix…

En ce qui concerne la campagne en elle même, je souhaite m’amuser un maximum et j’ai eu cette idée de vous faire découvrir ma ville (Marseille) sous des angles que vous ne connaissez sans doute pas 😉 Je vais publier une petite video tous les jours, tourné dans Marseille, chaque jour dans un endroit différent et je vous réserve quelques surprises… Parmi les surprises l’annonce du titre officiel de l’album, en cours de campagne, et un endroit particulièrement cool en clôture de campagne.

Le démarrage d’une collecte est capital, si vous comptez donner, ne prévoyez surtout pas d’attendre la fin pour le faire, il n’y a pas de meilleure strategie que de donner dès le début (mais choisissez bien vos contreparties!). Quoi qu’il arrive, je vous invite à suivre la campagne tous les jours, jusqu’au bout, je vous garantie qu’on va bien s’éclater 😉

Allez à vous de jouer!

https://www.kisskissbankbank.com/duval-mc-nouvel-album


Au clair de la Lunel – sur la route du 3ème album

On ne peut faire que des bonnes connexions dans une ville qui s’appelle Lunel !

“Lunel”, ça sonne, ça fait réver, ça enclenche tout un imaginaire, on a presque l’impression qu’il faut une mission Apollo pour y aller 😉 En meme temps LUNEL c’est l’annagramme et le quasi-palindrome de “Le Nul”… on peut donc s’attendre à y rencontrer des gens qui sont l’exact opposé de la nullité, des gens super talentueux en fait. Et c’est le cas je le confirme, puisque j’ai eu la chance de pouvoir bosser les mix de mon nouvel album hier en compagnie de Romain Castéra Rom Castéra cover EP de l’équipe du studio La Buissone pour une belle petite journée d’affutage, d’équalisation, de subtiles spatialisations et d’impulsions inspirées dans les bas médium 😉
Bilan de la session, on est sur la bonne voie, la très bonne même…
Cerise sur le gâteau, la rencontre (mais en même temps c’était aussi une revoyure) avec le duo de réalisateurs de clips MA-KÉ (et quand je vous parle de talent faut me croire, allez voir un peu ce clip par exemple) du collectif Temple Caché pour de grandes discussions sur le monde du clip vidéo en ce moment et la juste répartition des moules à la catalane… Temple caché logo

 

 

 

La semaine dernière j’étais en session photo sur Avignon avec le plus grand professionnel de Fos de tout le Vaucluse : L’immense Jérôme Quadri, Attention la photo que vous voyez en dessous c’est moi qui l’ai prise au tel pendant le backup, ça n’a rien à voir avec le vrai shooting bien sûr (vous aurez sans doute remarqué la faible qualité de mise au point et d’éclairage 😛 )

IMG_20170720_184545

 

 

 

 

 

 

 

Demain je repart sur la route pour un atelier d’écriture et un concert dans les alpes (avec normalement peu de risque de neige fin juillet…) au festival Biblioland organisé entièrement par des jeunes d’Embrun qui ont l’air plein de bonnes initiatives!


Mon nouveau livre pour enfant

C’est l’histoire d’un chapeau qui mangeait des rollers… non c’est pas ça… heu, c’est l’histoire d’un Zèbre qui fabriquait une montgolfière, non c’est pas ça…
En tout cas, ça vient de sortir aux éditions l’Initiale, ça s’appelle “C’est Pas ça” et c’est ni plus ni moins que la suite de “C’est Fermé”, le bouquin qu’on avait fait en 2012 avec la même illustratrice (et qui s’est plutôt bien vendu puisqu’on a du en retirer 😉 )
Alors si vous avez de la jeunesse à la maison et que vous voulez leur faire un petit présent à l’enchantement déjanté, c’est “c’est pas ça” qu’il leur faut!

Vous pouvez l’acquéRire sur la boutique Brokatof.

livre-c-est-pas-ca


Lyon Calling

DJ Cagettes (Malatesta)

Voilà c’est fait, après 12 ans de bon et loyaux services à travers l’hexagone, on avait jamais posé la moindre punchline à Lyon, c’est chose faite depuis hier soir… et comme c’était trop bon!!! Pure ambiance, température caniculaire, je pense qu’on a tous finit complètement trempés. Un grand merci au collectif, vous pouvez être fier de faire vivre ce lieu auto-géré depuis 6 mois, franchement respect. On s’est fait une spéciale “Quand j’entends le mot France” en pensant aux fachos identitaires qui donne une triste image de la ville, mais on s’est aussi rappelé qu’on chantait dans la ville du magazine Silence; des Casseurs de Pub, de la Décroissance, ou même, pas très loin des No-TAV et de la zad de Roybon aussi… Une pure ville de luttes (et Le Rafiot est un outil de lutte) en tout cas où j’ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer les gens, les jeunes et moins jeunes, à envoyer du son qui tabassait encore quand on est parti à… 10h du mat!!! On était au pied du stade Gerland, stade fantôme à l’abandon qui nous rappelle qu’à Décines on a bétonné des hectares de terres agricoles pour un GPI (Grand Projet Intuiles) d’un nouveau stade complétement inutile…
Mais moi, comme je l’ai dit à pas mal de gens hier, j’ai énormément de chance parce que je vais de salle cool en salle cool, de festoche cool en festoche cool et je rencontre à chaque fois des gens qui, de fait, arrivent à faire vivre des alternatives concrètements et à faire, à leurs échelles, un monde meilleur.
Ca m’a fait trop plaiz’ aussi que des gens viennent me voir en me disant m’avoir déjà vu en concert à Notre Dame des Landes ou à la Belle Rouge et j’espère qu’un maximum de ceux qu’était là hier soir feront pas les timides sur nos réseaux et serons présent pour la sortie de mon nouvel album dans quelques mois 😉
J’ai pas de tof du concert parce que j’ai d’autres chats à fouetter quand je suis sur le plateau mais je vous fait quand même tourner des petites images de la campagne lyonnaise du Rap-Ragga-Dubstep Soulèvement de Duval Mc dans le 69…

Stade Gerland à l'abandon

Stade Gerland à l’abandon

DJ Cagettes (Malatesta)

DJ Cagettes (Malatesta)

La déco de la Zadiscomobile

La déco de la Zadiscomobile (caddie-sound-system qui joue du duvalmc sur les quai de Lyon depuis 3 ans)


Élection présidentielles, on perd à tout les coups…

urnes-transparentes-25-x-25-x-25-cm-390099

Le jour des élections c’est pour moi le jour le moins important de l’année, au niveau politique. Les 364 autres journées sont beaucoup plus décisives en termes de choix, de partage de connaissances, d’implication et de décisions de changements.

Aux éléctions présidentielles, on perd à tout les coups, même quand on se prend au jeu…

La quasi totalité des candidats étant nationalistes, j’ai été obligé de voter pour l’un d’entre eux… avec l’infime espoir que peut-être cette fois y’avait un coup à jouer, alors, pour quand même mettre un bulletin dans l’urne, j’ai du m’asseoir sur plein de trucs qui me gênait dans la candidature de ce tribun Jules Ferryste… ancien du PS, négationniste de l’implication française dans le génocide des Tutsis du Rwanda et qui distribue des drapeaux BBR à ces meeting et qui est censé représenté la gauche…

Comme j’ai essayé de l’expliquer dans cette vidéo :
ce long délire médiatique prétendument démocratique appelé “élection présidentielles” relève bien plus du concours, du jeu télévisé, de la télé-réalité ou du télé-crochet façon “The Voice” que d’une quelconque démarche politique de réforme de la société dans laquelle nous vivons tous, nous êtres vivants humains et non-humains sur cette planète dont les frontières ne s’arrêtent ni à Calais, ni à Vintimille…

Moi je pense toujours qu’il faudrait vite arrêter les frais et démanteler cet État qui fait encore beaucoup de tort à notre vaisseau-Terre, le monde en a assez du bleu-blanc rouge… il faut tourner la page et rincer le pinceau (tient ça me rappelle quelque chose ça… ). Il faudrait lancer une énorme mouvement d’ouverture des frontière et de relance de l’immigration car on a jamais autant fait de problèmes aux gens voulant venir par chez nous, l’immigration est une chance, la plus grande chance que l’on puisse avoir à ce jour (et on a en plus une personne qui prétend le contraire au second tour des élections!).
Les résultats des élections sont à l’image de cet Etat, de son éducation, de ses valeurs : capitalisme et fascisme.

Voilà, après c’est pas la peine de se vénère non plus, il fait beau dehors 🙂


Nekfeu et Duval MC en concert sauvage à Paris

Duval Mc et Nekfeu

J’ai fait la connaissance de Nekfeu qu’une seule fois mais je ne suis pas près d’oublier la rencontre. Le type est “Hip-Hop” à 100%, il a ce son là dans les veines, ça se voit direct! Moi, qui suit à peu près 1000X moins connu que lui, j’ai pu raconter à son public des trucs qu’ils sont pas prêt de ré-entendre de si tôt… D’abord le contexte : Nous sommes, place de la République à Paris, devant près de 10 000 personnes, le 1er mai 2016. Dans quelques minutes Nekfeu va offrir un concert pour soutenir le mouvement “Nuit Debout”… Moi, pour le coup, je suis le MC à qui on a demandé d’animer l’évènement sur l’énorme camion rempli de matos de son. On revient du cortège du 1er mai où je viens déjà de rapper devant des milliers de personnes depuis Bastille. Quand on arrive à Répuplique, je me retrouve, le micro HF à la main à devoir accueillir, comme il se doit, les milliers de jeunes venu voir mister Nekfeu mettre le feu en plein Paris.

Duval Mc et Nekfeu

Nekfeu et Duval Mc en concert sauvage à Paris.

Je dois dire que j’ai passé les 3/4 d’heures parmi les plus intense de ma vie de rappeur. C’était chaud pour moi, ça réagissait au quart de tour, il fallait pas dire (trop) de connerie et en même temps fallait un peu politiser le truc, rappeler le sens de “Nuit Debout” à des jeune qui pour la plupart était juste venu voir leur rappeur préféré… En plus, en tant que Marseillais, j’avais intérêt à surtout pas parler foot… Mais j’avais rien à perdre et tout ce que j’avais envie c’était que l’ambiance soit au top et qu’il y ait le moins de blessé possible. Bonne nouvelle pour moi, les jeunes qui attendaient déjà depuis longtemps étaient trop content d’entendre enfin du son et ont chanté avec moi le refrain “On Désobéit”. C’était hallucinant! J’avais jamais rappé devant autant de monde… J’ai pas fait beaucoup de morceau mais comme j’ai kiffé d’ambiancer la place… C’est des vibes qui marquent et qui font du bien! Après j’ai pu remercier Nekfeu, au nom de Nuit Debout, d’avoir fait profiter le mouvement de sa notoriété, c’était important pour lui de le faire. merci aussi à sa team sans qui la commission “sérénité” de Nuit Debout aurait été vite débordé. J’espère qu’on sera amené à se recroiser bientôt en tout cas 😉


BOCAN WAY, la chaîne Youtube de la ville de Port-de-Bouc, animée par Duval Mc

Depuis maintenant un an, j’anime des ateliers vidéo/écriture à Port-de-Bouc avec plein de jeunes de 9 à 17 ans, avec plein de structures cool et ouvertes d’esprit. Je vous la fait courte, on se régale!!! C’est la première fois qu’on me confie une chaîne Youtube dédiée à une ville, c’est pas n’importe quelle ville puisque c’est une mairie communiste (où, je sais pas pourquoi, mais dans les ville communistes, y’a souvent plus de truc cool qu’ailleurs…) et que j’ai moi-même grandi à Fos et été au lycée à Martigues, qui sont les deux villes voisines. C’est tout nouveau pour moi et j’avoue que quand la médiathèque Boris Vian m’a proposé le projet, je savais pas du tout dans quoi je me lançais…

Maintenant le bilan dépasse toutes nos attentes : plus d’une centaine de participants, des milliers de vues, un nouveau média dont s’empare toutes les générations et pas que les jeunes (big up au foyer Véran Guigue lol)… on a fait du podcast humoristique, du journalisme, des micro-trottoir, des reportages dans les quartiers… le tout en prenant à chaque fois le temps d’écrire les trucs en ateliers et d’essayer de faire des vidéos les plus intéressantes possibles, pas uniquement pour les port-de-boucains mais pour tout le monde!

Alors Bocan Way aujourd’hui c’est 8 vidéos (à voir toutes bien sûr) où on se prend parfois pour CNN, parfois pour Norman ou Cyprien, mais où on se prend jamais la tête!

PRESENTATION DES VIDEOS

La dernière en date, c’est une équipe de chercheurs (très jeunes chercheurs 😉 ) des laboratoires de Bocan Way qui ont voulu savoir s’il existait encore des inégalités entre les hommes et les femmes en 2017 :

Les 2 suivantes, c’est des reportages sur une dizaine de jeunes suivi par l’ADDAP13 qui se sont essayés à l’animation en organisant des jeux et des activités dans les quartiers, à Port-de-Bouc aux Aigues-Douces et aux Comtes, à Martigues à Mas de Pouane, à la ZUP et à Boudème :

Celle-là c’est ma préférée, c’est les jeunes de la chaîne Bocan Way qui sont parti à la rencontre d’une compagnie de danse Hip-Hop amateur. Ils ont écrit, préparé et filmé eux-même l’interview et le reportage :

Parfois on s’intéresse à des sujets de société aussi, ici l’équipe de Bocan Way est allée recueillir des témoignages de professionnels et d’habitants lors de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, à Port-de-Bouc :

Un petit délire de montage avec les micro-trottoir, quels adjectifs utilise-t-on quand on parle de Port-de-Bouc ? Belle, familiale, ouvrière? maghrébine, solidaire, gitane?

Les mieux placés pour parler de Port-de-Bouc, c’est les port-de-boucains non ? L’équipe de BOCAN WAY a pris la caméra pour venir à la rencontre des habitants, alors que la ville souffle ses 150 bougies !

La vidéo la plus vue, un groupe de jeune en mode “podcast” pour tenter de décrire la ville en moins de 150 secondes 😉

Voilà un peu, alors surtout, que vous habitiez Port-de-Bouc, Istres, Marseille ou Dunkerque, abonnez-vous à BOCAN WAY !!!


Cabine de voix lactée

Cabine de voix de Duval Mc

Elle est pas belle ma cabine de voix ? Franchement ? Bon c’est pas la cabine d’Abbey Road mais moi ça me va parfaitement. Je dirais même que ça me fait kiffer de rapper la dessous…

Cabine de voix de Duval Mc

Cabine de voix de Duval Mc

Déjà parce que quand on est là c’est qu’on a suffisamment de boulot derrière pour en être à l’enregistrement des voix, et ça, c’est vraiment une étape mythique dans la conception d’un album… c’est des moments ou tout peut se passer, une émotion particulière, une énergie qu’on arrive à capturer et qui pourra être ressentie à chaque écoute du morceaux final (Vous l’aurez compris hein ? je bosse sur le troisième album… ).

Y’a un coté un peu magique et fragile en même temps… Fragile parce qu’à la moindre rhino ou crise d’allergie, c’est dead il faut reporter la session. Magique, parce qu’on pense à tous ces moments ou on va chanter ces morceaux en public, comme on a pu chanter ceux d’avant, et c’est comme si on les cristallisait dans un instant qui n’est pas que “présent”… Magique parce que les mots sont magiques et qu’on leur fait une place de choix en les prononçant devant un, pas si neutre, micro statique humblement réceptif dans sa, trop usée, suspension élastique…

Ma cabine de voix, en cette fraîche année 2017, c’est un étendoir à linge avec une couette dessus. Oui oui, un étendoir à linge tout simple et une grande couette blanche (les couettes bleues ont un moins bon son…). Que les audiophiles s’insurgent ou pas, on me ferra pas croire que la présence des pinces à linge va s’entendre dans le mix… et même… ça donnerais un petit cachet sonore… la fameuse reverb “pince à linge” qui sera peut-être un jour émulé par un plug-in si mes sons entrait un jour dans l’histoire.

A attendant de rentrer dans l’histoire, moi je rentre dans ma cahute, avec mon bon vieux mic, peinard, au calme, sous la couette mais pour la bonne cause, ma cause de toujours : bien causer.
Je peux pas vous inviter dans ma cabine de voix mais en vous racontant le bonheur que j’ai à m’y retrouver mais je vous fait un peu partager 😉


La Table Ronde « Musique Libre, Téléchargement et Droit d’Auteur : les nouveaux contours de la musique »

J’ai eu l’honneur d’être invité à donner mon avis sur les questions de droit d’auteur et de numérique. Vous pouvez écouter la conférence ou lire la retranscription ici (en cliquant sur l’image par exemple) :


Reste à la Nuit Debout – Restons leur en travers

De retour des Vosges où j’ai assuré beaucoup d’ateliers rap (j’ai bossé tout le mois d’avril), où j’ai eu le plaisir de participer à ma première Nuit Debout, entouré de Spinalien fort sympathiques (à Épinal donc), et avant de faire un petit crochet par Paris histoire d’animer le camion Nuit Debout devant pas loin de 10 000 personnes et de rencontrer Nekfeu venu faire profiter de sa notoriété au mouvement…

à Nuit Debout Épinal le 30 Avril 2016

à Nuit Debout Épinal le 30 Avril 2016

Avec Nekfeu sur le camion Nuit Debout place de la Rép.

Avec Nekfeu sur le camion Nuit Debout place de la Rép.

J’ai le plaisir de sortir un nouveau morceau dont j’ai également réalisé le clip. C’est un morceau inédit spécial Nuit Debout, comme vous allez vite comprendre en l’écoutant. Je ne pouvais pas ne pas contribuer à ma manière à ce qui se passe un peu partout en ce moment. Les citoyens du monde reprennent la parole et c’est déjà historique. Après, faut pas se mentir, le but est surtout de renverser le pouvoir et de faire une constituante. Ça peut prendre plusieurs mois ou plus, faut pas s’impatienter et surtout pas s’émouvoir des pseudo-élections de 2017 ou ça sera toujours la même équipe d’énarques à prendre ses quartiers aux palais de l’Elysée. Même si la route est longue et que les commissions sont encore dans l’effervescence des débuts, on avance tous ensemble et on a jamais été aussi près de faire vraiment tomber cette horrible 5ème république dont on aura tous honte une fois qu’elle sera plus là (surtout par rapport à l’Afrique bien sûr).

Mais je m’égare st-charles (détendre l’atmosphère = un métier), revenons à nos mutins, alors au nom de la commission Hip-Hop de la Nuit Debout du 16ème arr de Marseille je vous offre ce nouveau titre :


Un Duval, des duvaux…

Le sortilège de dédoublement, je le maitrise pas encore… J’aimerais tellement pouvoir faire toutes ces idées que je voudrais vous partager!!! Mais me voilà encore papa (hamdullah), pour la troisième fois consécutive (après c’est bon j’arrête… j’accoucherai plus que de nouveaux albums 😉 ) Pardon pour la démographie galopante d’une sphère aux abois. Pardon pour ceux que ma musique a accompagné un peu ces dernières années… J’écris ce billet vite fait avant d’amener ma deuxième chez le dentistes. Vite, vite vite, la vie est un flash c’est clair !
Merci à ceux qui rejoignent l’aventure en découvrant les débats d’idiots ou les sons, merci à ceux qui me suivent depuis le début.
A bientôt quand même on va se remettre à soulever la poussière promis,
crached,
jured.

Woulah

<3


IAM et Duval MC

Lorsque Duval MC fait écouter ses 1er titres à Philippe Amir, l’ingé-son d’IAM de l’époque, ils sont au studio Zgen à Avignon la veille des 1ère session d’enregistrement de “Revoir un Printemps”…
Mais si tout le monde se connaît sur la scène musicale marseillaise, c’est en 2011 seulement que la collaboration entre les IAM et Duval Mc démarre vraiment. D’abord par l’album Etat Second pour lequel l’architecte sonore des IAM, Imhotep produit deux morceaux dont la signature musicale marque la pâte original de celui qu’on retrouve derrière les meilleures production rap à Marseille. Imhotep qui soutient Duval Mc depuis longtemps s’autorise même à passer devant la caméra lorsque l’album sort au rythme d’un morceau par mois tout au long de l’année.

Ensuite quand Kheops le cite dans un article pour le magazine VoxPop c’est pour déplorer le manque de visibilité qu’on lui accorde : “des groupes de Rap conscient politiquement, il y en a encore en France, prends Keny Arkana, prends Duval MC… Par contre la vraie question, c’est pourquoi on ne les entend pas sur les radios? Je laisse Noam Chomsky y répondre…”

Lorsqu’Akhenaton rencontre Duval Mc pour la 1ère fois, ils échangent sur leurs passion commune pour le film culte “Les 4 saisons d’Espigoule” mais le temps passe vite dans le monde de la musique et au cours de la réalisation d'”Aucun Rappeur” leur projet de morceau en commun à dû être repoussé au prochain album tant l’année 2017 des IAM à été dense pour la tournée des 20 ans de “L’École du Micro d’Argent”.


COP21 – Court bilan vu de l’extérieur

La COP21 est terminée.
Si j’ai bien compris ils vont arrêter, ni les avions, ni les voitures, ni les usines, ni l’agro-industrie… donc les principaux trucs qui augmentent l’effet de serre vont continuer partout, tout le temps, tout les jours…
OK.
‪#‎fucklalogique‬

Private Information


Rémi Fraisse, un an après

Ce jour là, le 25 octobre 2014, je me souviens, je marchais sur cette étrange sol jonché de souches d’arbres visiblement déchiquetés avec du très gros matériel sur une surface impressionnante, avec aussi pas mal de résidu de “batailles” et une substance répandue partout pour “assécher” le sol pour que l’eau n’y pénètre plus (et oui c’était bien une “zone humide”…), sur une surface grande comme plusieurs stades. Plus loin, à 100 mètres de là, du fight avec les condés, pardon les gendarmes, c’est pas pareil à ce qu’il paraît… En tout cas ça fightait pas mal déjà! On pourrait se demander pourquoi sont-ils venus alors qu’un rassemblement festif de concerts, de conférences, de forums et d’ateliers non-violent était prévu depuis longtemps… Peut-être venaient-il protéger des canalisations en béton entreposés là que personne n’était en mesure de déplacer d’un seul centimètre? Aucune machine à casser, aucun engin de chantier à saboter, tout avait été enlevé avant…mais ils sont venus quand même et ils n’ont pas fait semblant…

la seule photo que j'ai prise sur la ZAD, le 25 octobre, mon grand frère (à gauche) et des amis de Marseille que j'étais étonné de voir à Sivens.

la seule photo que j’ai prise sur la ZAD, le 25 octobre, mon grand frère (à gauche) et des amis de Marseille que j’étais étonné de voir à Sivens.

Il était 16h à peu près, je marchais sur la ZAD avec un de mes grands frère qui habite à Castelnau-Montmiral, des gens me reconnaissent, l’ambiance est joyeuse, ça jongle, ça tchatche, les débats on commencé, plein de monde arrive par vagues, malgré les check-points des flics et les contrôles aux faciès… on croise des amis, on cherche le plateau musique. Moi je devais faire un concert le lendemain, y’avait plein de groupe le samedi et plein d’autre le dimanche, je devais jouer à 21h, j’étais content de pouvoir participer à tout ça et aider la lutte à ma manière, comme je l’avais fait un an auparavant à Notre-Dame des Landes.

Seulement voilà, vers 2H du matin, un gendarme à tué Rémi Fraisse, un jeune gars de 21 ans, botaniste, qui était venu ce week-end pour participer au rassemblement, qui a même passé une partie de la nuit à défendre la ZAD… au péril de sa vie. C’est un coup de fil en fin de matinée de celui qui s’occupait du plateau musique, bénévole lui-aussi comme tout les gens qui avait rendu ces deux belles journées possibles. Journées gâchées, meurtries, blessées et sur la ZAD tombe une nuit froide chargée de questions, après les très éprouvantes manifestations du jour même à Gaillac, ou la police à encore usé de violence, un mouvement pleure un décès, ont le matraque, tout va bien…

Nous marchons avec un ami entre les feux, la réalité de la ZAD ce 26 octobre 2014 au soir : manger, avoir chaud, s’en remettre… autour de la cuisine, un son, une sono branchée et des dizaines de MC qui se succèdent… probablement des gens qui étaient venus, parfois de loin, pour offrir un concert de soutient, pour contribuer, comme les artistes dit “en développement” le font généreusement dans ces évènements, à fédérer les cœurs. Un genre d’open mic forcément gonflé de chagrin et d’envie de prendre du recul… on était tous frustré aussi que tout ait été annulé. Alors j’ai moi aussi pris le micro… un bout de “Bla-Bla Durable”, un bout de “Quand J’entends le mot France” et une impro ou je parle de Rémi, à ce moment là on ne connait pas son nom, on sait juste que le copain qui a perdu la vie s’appelle Rémi.


On a votre C.V

Après avoir maté sur Youtube des types
Qu’escaladent des tours ou font du basejump
Je me suis dit moi aussi j’vais faire un truc loco
Un truc de déglingo j’vais trouver du boulot
J’ai mis les shoes que j’met que pour les enterrements
Mon stick de déo avec encore le prix en franc
Je me suis même rasé avec mon bic jetable
“Celui que t’as depuis 3 ans ?” Ah ouais? possible…
Arrivé dans un bureau un type m’écoute
Je déballe mon truc j’essaie de me vendre
“J’ai l’esprit d’équipe, j’adore la rigueur
Anglais lu, parlé avec the perfect accent”
Bref, je fais le motivé quand le type m’écourte
Et m’escorte subtilement vers la porte
Au revoir merci la sortie c’est par là
On a votre CV on vous rappellera

REFRAIN :
Au revoir merci, la sortie c’est par là, on a votre CV, on vous rappellera

Trois jour après, nouvel entretien
Une boite de consulting manufacturing
Je comprend que le job va être super bien
Emballer heu… pardon faire de l’emballing
Le type a tej un œil avant sur mes réseaux
sociaux Aïaïaie il a senti le dossier
Il a vu qu’j’étais du genre à connaître mes droit
Et voulait surtout pas entendre parler de syndicat
Sur 50 candidats il va pas prendre le risque
Qu’on l’emmerde avec les conventions collectives
Pour qu’on t’embauche faut s’cacher les griffes
C’est le monde du travail faut suivre la file
Mais plus je m’aplatissait comme un hiéroglyphe
Plus je sentais qu’pour lui j’avais pas le profil

REFRAIN

Après quinze tentatives toujours le même refrain
Autant chercher une aiguille dans une miche de pain
On est vraiment dans un délire de mange-merde
Ou juste trouver du taf c’est tarpin hard
Alors moi ce système je l’ai invité chez ouam
Je lui dit faut qu’on parle y’a un truc qui déconne…
C’est quoi qu’tu propose à ces millions de jeunes ?
Ces quoi ce monde du travail en silicone ?
Plus le taf est utile moins tu fais des lovés
Plus le job est beau moins ton salaire l’est
Écoute moi système ça n’a plus de sens les
gens veulent plus d’ces arnaques et d’ces boulots teubé
Il a baissé les yeux je l’ai pris par le bras
Je l’ai ramené vers la porte et je lui ai dit voilà
Écoute, on a ton CV, on te tiens au jus, hein
La sortie, c’est par là…

(Paroles : duvalmc – Musique : duvalmc)


Obsolescence Programmée

La pédale de ma poubelle à lâché On va en
racheter une, ça fait même pas deux ans
Qu’on l’a celle-là on va la tej
Comme une pile usagé
Comme un reste de ptit dej
L’imprimante à Jet d’encre est déjà trop âgée encore
Qu’elle a tenue presque trois ans
La décharge va la manger comme un tajine
Nous on repasse à la caisse comme des clients sages
Mon Jean s’est encore déchiré au genoux
C’est chelou comme y’a tout qu’à trop tôt des trous
On dirait c’est fait exprès j’vais péter un câble
On est des agneaux teubés sapés par des loups
J’veux bien qu’les trucs qu’on use soient pas éternel
Mais faut pas pousser mémé dans les Darty
Changer d’Ordi, de voiture, d’Ampoule de tel
ça va 5 minutes on va pas y passer la vie

REFRAIN :
Obsolescence programmée
T’as tout qu’est pété tôt
T’as tout qu’est pété tôt
Obsolescence programmée
Pour la date de Pinocchio
Demande à Gepetto

Mon casque son est pété je l’ai que depuis un an
C’est Pile le temps de la garantie c’est ouf
Le SAV s’en lave les mains je l’ai dans
L’os comme quand le dealer t’esbroufe
Mais Le pire du pire de l’obsolescence
C’est tout ce que tu topes aux shop de bricolage
Les outils les matériaux c’est pas que t’a pas de chance
C’est que tout est fait pour lâcher après trois usage
C’est cassé faut racheter mais quand t’a pas les ouss’
Tu t’habitue au matos Et aux sapes de cassos
C’est cassé faut racheter c’est des Amadeus
Pour que leur produits tiennent juste pas plus

REFRAIN

L’électro-ménager les trucs pour la maison
Ont une durée de vie fixée par les fabricants
C’est ce qu’on appelle pousser à la consommation
Les conséquences ces types s’en battent les flans
Rien à foutre de la logique rien à foutre du climat
Rien à foutre des collines de déchets au Ghana
Rien à foutre de ce qui nous reste à la fin du mois
Si ton truc est HS et béh t’en rachètera
Mais j’espère qu’un jour sera interdite dans
Tous les pays cette technique de gâchis calculé
Alors on pourra dire que le morceau que t’entend
Était aussi à obsolescence programmée

(Paroles : duvalmc – Musique : duvalmc)


No Lobby

C’est par le lobe de l’oreille qu’on attrape les canailles
C’est par le lobby qu’on attrape l’élu
La Démocratie n’est qu’un hoax en braille
Tant qu’on sépare pas nos lois des lois de la thune
On nous fais voter comme si le peuple décidait
Mais à Washington DC ou pour l’Europe à Bruxelles les
Couloirs sont pleins de ces agents des firmes
Qui tranchent un peu sur tout ce qui va baliser nos vies

REFRAIN :
ça dit NO! NO! NO!NO!NO! LOBBY

Et ça vend du missile ça brevette les semences
Les peuples essuient les plâtres que les lobbys poncent
Ces agences de choc avec les députés trinquent
Fournissent en texte de loi un peu tout l’hémicycle
Les lobbys c’est des Jésus et les élus des apôtres
Leur paroles d’évangiles devient loi un de ces quatre
Alors maintenant on s’attaque à quoi les couz’ ?
On cause encore des causes ou on est prêt à en découdre ?

REFRAIN

Ils placent leurs experts au moindre début de débat
Comme si on faisait construire une prison par Antonio Ferrara
C’est eux les vrais auteurs d’albums que sortent les parlements
Ils devraient toucher de la SACEM sur les textes de loi
Il s’agit pas d’un complot ni du nouvel ordre mondial
Mais c’est fondamentalement injuste et complétement légal
On a dit “No Logo”,”No TAV” ou “No Pasaran”
Venez on met une nouvelle flèche dans la sarbacane

REFRAIN

(Paroles : duvalmc – Musique : MJNichols)


Mentalité d’Iroquois

Quand je prends l’inouï pour monter faire une date à Paname
Je vois des millions d’hectares de champs sans même pas un homme
Des déserts de céréales malades sous assistance chimique
Une façon de gérer l’eau et la vie des sols pathétique
A la vue de ce tableau fade aux couleurs peu singulière
M’est venu une idée qui va surement vous sembler bizarre
Si on invitait des langues et des bras venant d’ailleurs
Et qu’on mettait l’agro-industrie enfin hors d’état de nuire
On a besoin d’épaules, de bras qu’on du temps et qu’en veulent
On a besoin de volontaires pour bâtir un nouveau réel
Le monde de demain ne se ferra certainement pas tout seul
On a besoin de volontaires pour bâtir un nouveau réel

REFRAIN :
On a du coeur ou quoi ? Mentalité d’Iroquoi !
Pour débarbeler les frontières oh cousin on attend quoi ? (X2)

Quand on m’appelle à Vintimmille pour un concert de soutien
A des jeunes gens qu’on a bloqué au mépris de toute morale
De quel droit on leur interdit de traverser les alpes hein?
De quel droit on se garde que pour nous notre protection sociale?
Comme si les migrations humaines n’était pas ancestrale
Que migrer n’était pas inscrit dans nos ADN
Comme si on était proprio de nos villes et de nos campagnes
En vrai on a les clés de rien sauf de notre bétise humaine

REFRAIN

C’est fini maintenant l’époque des traités et des nations
Des frontières tracés de partout par des vendeurs de canon
On veut de la production locale et des régions en transition
On veut de la permaculture et des free-party sans répression
Imagine ces prairies avec des cours d’eau et des berges
Des rives ombragés par des arbres fruitiers sauvages
Des hameaux en paille en terre issue de chantiers solidaires
Une jolie jongleuse qui s’entraine à coté d’un grand chien qui dort
Des villes de squat auto-gérés, de liens, de quartiers populaires
Des banquets pour accueillir qui que soit venant d’ailleurs
Des villages qui retrouvent des baloches et des couleurs
Des tomates gorgées de soleil dans des mandalas de fleurs
You may say I’m a dreamer j’suis full HD utopique
Voilà le tableau que je peint dans mes projections oniriques
Duval MC est un idiot qu’on le fasse taire qu’on le pende
Son tableau idyllique ne sera jamais dans notre monde
Duval MC est un idiot dont les idées se répandent
En bas à gauche du tableau j’entrerais dans la légende

(Paroles : duvalmc – Musique : duvalmc)


Cultivé

J’aime l’odeur des pages
Quand j’ouvre un livre neuf
Je sais que Le Caravage
N’est pas une pièce de boeuf
Le carré blanc sur fond blanc
De Kasimir Malevitch
La Valse d’Eyes Wide Shut
de Dimitri Shostakovich
Ouais je suis cultivé j’vais
Pécho l’diplo de ce pas
J’connais des trucs t’as pas idée
Même les inrocks ils connaissent pas
Ouais je suis cultivé
Dreyer ou Pialat j’ai vu
Ambiance Bahaus danse de Pina
Godard-Delerue

REFRAIN :
Cultivé, cultivé! Et ouais et ouais!

Nusrat Fateh Ali Khan
Bourdieu, Sayad ou Gondry
J’oubli tout dans les Romans
d’Haruki Murakami
Dans les poches 1000 pochons
Je bédave tarpin d’Art
Du Dali j’inhale original
Je pousse et puis Shakespeare
Je taquine en Stanislavsky
Ouais j’aime le jeu d’acteur
De pièces durant 11h et demi
à Scarlett dans Her
Pourquoi devrais-je mitoner ?
Je suis un gars cultivé
Y’a pas avoir honte, la vérité
Depuis 15 ans je n’ai plus la télé

REFRAIN

J’connais ni Cauet ni Hanouna
Ouais j’ai squeezé tout Koh-Lanta
Et Squeezie moi je connais pas
J’préfère Le Fossoyeur ou Chroma
J’part pas en cance-va
Sans un bouquin de socio
Dans les débats ne branchez pas
Père Fouras, maître Capello
Interdit d’avion Duval
Trop de bagages culturel
Zoom un peu sur mes fractales
Et ta soirée mondaine décolle
Moi j’en ai plein les pétales
De la confiture qui colle
Plus t’en a moins tu l’étale
Moi depuis petit j’en picole

( Paroles duvalmc , Musique MJNichols )


Chôme

Chôme, balle au sol
Détachement de camisole
Chôme chôme
C’est de la balle
Pars en mission parasol
Chôme, chôme en roue libre
Prend ton boss à coup de sabre
Et chôme vas-y plus
A ton boulot de péplum
Chôme, c’est ce que narrent les basses sur la piste
Chôme, chôme c’est ce que sous-entendent tout les artistes
D’ailleurs moi l’intermittent du spectacle je glande rien
Tu le sais c’est pas un scoop c’est pour te montrer le bien
Que ça fait de ne rien faire
j’sais plus quoi dire nique sa mère
Alors capte et me force pas à écrire encore un quart d’heure !
REFRAIN
Chôme enfin lâche la laisse
Lâche du leste et du temps
Suis ton instinc de paresse
Débranche tout fais le pas
Tu le sais, travail vient du latin tripalium
ça veut dire instrument de torture c’est pas comme
Le mot chôme qui lui vient de l’Occitan Caumar
qui veut dire se reposer en d’autre mot le bonheur
Si un jour l’humanité se met en congé général
On ferra forcément moins de conneries qu’à l’heure actuelle
Quand je réfléchis sous la douche à comment sauver la Terre
Je me dis qu’il existe aucune idée qui ne soit meilleure
REFRAIN
Faut chomer now now c’est vital et capital
Il en va de l’avenir du futur de la vie mondiale
Ruse ruse met toi posey les heures sup t’as ta dose
Ose ose ose ose Fais-toi la malle à la pause
Car chômer c’est chan-mé
Ne pas chomer c’est archouma
Viens gouter la pillule de la verdad
Lâche ton sympatique taf de mierda Hha
Chôme un peu ton mois Mets-toi en mode loir
Tchape toi du convoi Laisse un peu tout choir
Faut qu’tu Chôme, Chôme, Chôme
Met toi au chomage et danse
Faut qu’tu Chôme, C’est ton devoir
ton devoir de vacance
REFRAIN
(Paroles : duvalmc – Musique : duvalmc)


Aller en cours encore

C’est l’heure d’entrer en cours encore
J’ai juste pas fait mes devoirs
Ma vie à l’odeur des couloirs
Et la couleur des murs
On a une éval de deux heures
Après on a math et histoire
Je vais dessiner dans les marges
Des losanges vert et noir
Je les entends déjà me dire
Mais qu’est-ce que tu veux faire plus tard
Jamais on me demande
ce que maintenant je veux faire
Chaque jour ressemble à la veille
Je supporte plus mon réveil
Même que souvent le dimanche soir
Bah j’ai envie de mourir
D’avoir cours chaque jour c’est comme
Être un ressort sous cent tonne
Un clou devant une clé Allen
Boire 6 gorgée d’Acétone
Jusqu’à nos adolescences
On ne vit que deux jours semaine
Quand t’as pas de devoir à faire
Les vacances et week-end
Le reste du temps c’est nowhere
Pas de vie pas de choix pas d’air
Sous néon s’niquer le regard
A force de mater l’heure
Je les entends déjà me dire
Mais non l’école c’est super
On y apprend tout plein de choses
Qui serviront plus tard
Le taureau a ses banderilles
Le bulletin à ses commentaires
Dans la cour on joue plus au bille
Les lovés remplace les boulards
On s’rend compte qu’en douze ans on ne sait
Que conjuguer le verbe fuir
Y’a qu’un truc où on est pas mauvais
C’est pour rêver d’ailleurs
Rêver d’être un aigle en suspend
Au dessus des tours et des rues
Portée par l’air et les courant
En partance pour les au-dessus
C’est l’heure d’entrer en cours encore
J’ai juste pas fait mes devoirs
Ma vie à l’odeur des couloirs
Et la couleur des murs

(Paroles : Duval Mc , Musique : Duval Mc)


Aucune Intro

Insolence civile
Comme à Sfax on décolle
Envoie l’Ocytocine
Goûte mon mouvement social
Nos beaux yeux pochés par
Les violences policières
Troisième oeil à éclore
L’amour allez vous faire ?
Travaille l’acuité
Par ici la monnaie car
Ce drôle de troisième album
M’a coûté des radars
Aucun Rappeur démarre
13 Nouvelles égrégores
Tragedie-comédie
Troisième âge au rapport
Duval et ses histoires
40 piges au compteur
Remettez-moi la même
Pour apprendre à me taire
Duval et ses sans-races
Troisième doigt d’honneur
Vers le mont de Venus
J’met la culture en sueur
Fin de l’intro sista
Voilà mes chateaux de sable
Anti-reconquista
Un autre monde est possible
Fin de l’intro cousin
Rap et envoie le bois
Aucun Rappeur enfin
Callate la boca

(Paroles : Duvalmc – Musique : Duval Mc)


Do NOT follow this link or you will be banned from the site!