Catégories
Aucun Rappeur Paroles des morceaux

Mentalité d’Iroquois

Quand je prends l’inouï pour monter faire une date à Paname
Je vois des millions d’hectares de champs sans même pas un homme
Des déserts de céréales malades sous assistance chimique
Une façon de gérer l’eau et la vie des sols pathétique
A la vue de ce tableau fade aux couleurs peu singulière
M’est venu une idée qui va surement vous sembler bizarre
Si on invitait des langues et des bras venant d’ailleurs
Et qu’on mettait l’agro-industrie enfin hors d’état de nuire
On a besoin d’épaules, de bras qu’on du temps et qu’en veulent
On a besoin de volontaires pour bâtir un nouveau réel
Le monde de demain ne se ferra certainement pas tout seul
On a besoin de volontaires pour bâtir un nouveau réel

REFRAIN :
On a du coeur ou quoi ? Mentalité d’Iroquoi !
Pour débarbeler les frontières oh cousin on attend quoi ? (X2)

Quand on m’appelle à Vintimmille pour un concert de soutien
A des jeunes gens qu’on a bloqué au mépris de toute morale
De quel droit on leur interdit de traverser les alpes hein?
De quel droit on se garde que pour nous notre protection sociale?
Comme si les migrations humaines n’était pas ancestrale
Que migrer n’était pas inscrit dans nos ADN
Comme si on était proprio de nos villes et de nos campagnes
En vrai on a les clés de rien sauf de notre bétise humaine

REFRAIN

C’est fini maintenant l’époque des traités et des nations
Des frontières tracés de partout par des vendeurs de canon
On veut de la production locale et des régions en transition
On veut de la permaculture et des free-party sans répression
Imagine ces prairies avec des cours d’eau et des berges
Des rives ombragés par des arbres fruitiers sauvages
Des hameaux en paille en terre issue de chantiers solidaires
Une jolie jongleuse qui s’entraine à coté d’un grand chien qui dort
Des villes de squat auto-gérés, de liens, de quartiers populaires
Des banquets pour accueillir qui que soit venant d’ailleurs
Des villages qui retrouvent des baloches et des couleurs
Des tomates gorgées de soleil dans des mandalas de fleurs
You may say I’m a dreamer j’suis full HD utopique
Voilà le tableau que je peint dans mes projections oniriques
Duval MC est un idiot qu’on le fasse taire qu’on le pende
Son tableau idyllique ne sera jamais dans notre monde
Duval MC est un idiot dont les idées se répandent
En bas à gauche du tableau j’entrerais dans la légende

(Paroles : duvalmc – Musique : duvalmc)

Catégories
Aucun Rappeur Paroles des morceaux

Cultivé

J’aime l’odeur des pages
Quand j’ouvre un livre neuf
Je sais que Le Caravage
N’est pas une pièce de boeuf
Le carré blanc sur fond blanc
De Kasimir Malevitch
La Valse d’Eyes Wide Shut
de Dimitri Shostakovich
Ouais je suis cultivé j’vais
Pécho l’diplo de ce pas
J’connais des trucs t’as pas idée
Même les inrocks ils connaissent pas
Ouais je suis cultivé
Dreyer ou Pialat j’ai vu
Ambiance Bahaus danse de Pina
Godard-Delerue

REFRAIN :
Cultivé, cultivé! Et ouais et ouais!

Nusrat Fateh Ali Khan
Bourdieu, Sayad ou Gondry
J’oubli tout dans les Romans
d’Haruki Murakami
Dans les poches 1000 pochons
Je bédave tarpin d’Art
Du Dali j’inhale original
Je pousse et puis Shakespeare
Je taquine en Stanislavsky
Ouais j’aime le jeu d’acteur
De pièces durant 11h et demi
à Scarlett dans Her
Pourquoi devrais-je mitoner ?
Je suis un gars cultivé
Y’a pas avoir honte, la vérité
Depuis 15 ans je n’ai plus la télé

REFRAIN

J’connais ni Cauet ni Hanouna
Ouais j’ai squeezé tout Koh-Lanta
Et Squeezie moi je connais pas
J’préfère Le Fossoyeur ou Chroma
J’part pas en cance-va
Sans un bouquin de socio
Dans les débats ne branchez pas
Père Fouras, maître Capello
Interdit d’avion Duval
Trop de bagages culturel
Zoom un peu sur mes fractales
Et ta soirée mondaine décolle
Moi j’en ai plein les pétales
De la confiture qui colle
Plus t’en a moins tu l’étale
Moi depuis petit j’en picole

( Paroles duvalmc , Musique MJNichols )

Catégories
Aucun Rappeur Paroles des morceaux

Aller en cours encore

C’est l’heure d’entrer en cours encore
J’ai juste pas fait mes devoirs
Ma vie à l’odeur des couloirs
Et la couleur des murs
On a une éval de deux heures
Après on a math et histoire
Je vais dessiner dans les marges
Des losanges vert et noir
Je les entends déjà me dire
Mais qu’est-ce que tu veux faire plus tard
Jamais on me demande
ce que maintenant je veux faire
Chaque jour ressemble à la veille
Je supporte plus mon réveil
Même que souvent le dimanche soir
Bah j’ai envie de mourir
D’avoir cours chaque jour c’est comme
Être un ressort sous cent tonne
Un clou devant une clé Allen
Boire 6 gorgée d’Acétone
Jusqu’à nos adolescences
On ne vit que deux jours semaine
Quand t’as pas de devoir à faire
Les vacances et week-end
Le reste du temps c’est nowhere
Pas de vie pas de choix pas d’air
Sous néon s’niquer le regard
A force de mater l’heure
Je les entends déjà me dire
Mais non l’école c’est super
On y apprend tout plein de choses
Qui serviront plus tard
Le taureau a ses banderilles
Le bulletin à ses commentaires
Dans la cour on joue plus au bille
Les lovés remplace les boulards
On s’rend compte qu’en douze ans on ne sait
Que conjuguer le verbe fuir
Y’a qu’un truc où on est pas mauvais
C’est pour rêver d’ailleurs
Rêver d’être un aigle en suspend
Au dessus des tours et des rues
Portée par l’air et les courant
En partance pour les au-dessus
C’est l’heure d’entrer en cours encore
J’ai juste pas fait mes devoirs
Ma vie à l’odeur des couloirs
Et la couleur des murs

(Paroles : Duval Mc , Musique : Duval Mc)