Catégories
Aucun Rappeur Paroles des morceaux

Chôme

Chôme, balle au sol
Détachement de camisole
Chôme chôme
C’est de la balle
Pars en mission parasol
Chôme, chôme en roue libre
Prend ton boss à coup de sabre
Et chôme vas-y plus
A ton boulot de péplum
Chôme, c’est ce que narrent les basses sur la piste
Chôme, chôme c’est ce que sous-entendent tout les artistes
D’ailleurs moi l’intermittent du spectacle je glande rien
Tu le sais c’est pas un scoop c’est pour te montrer le bien
Que ça fait de ne rien faire
j’sais plus quoi dire nique sa mère
Alors capte et me force pas à écrire encore un quart d’heure !
REFRAIN
Chôme enfin lâche la laisse
Lâche du leste et du temps
Suis ton instinc de paresse
Débranche tout fais le pas
Tu le sais, travail vient du latin tripalium
ça veut dire instrument de torture c’est pas comme
Le mot chôme qui lui vient de l’Occitan Caumar
qui veut dire se reposer en d’autre mot le bonheur
Si un jour l’humanité se met en congé général
On ferra forcément moins de conneries qu’à l’heure actuelle
Quand je réfléchis sous la douche à comment sauver la Terre
Je me dis qu’il existe aucune idée qui ne soit meilleure
REFRAIN
Faut chomer now now c’est vital et capital
Il en va de l’avenir du futur de la vie mondiale
Ruse ruse met toi posey les heures sup t’as ta dose
Ose ose ose ose Fais-toi la malle à la pause
Car chômer c’est chan-mé
Ne pas chomer c’est archouma
Viens gouter la pillule de la verdad
Lâche ton sympatique taf de mierda Hha
Chôme un peu ton mois Mets-toi en mode loir
Tchape toi du convoi Laisse un peu tout choir
Faut qu’tu Chôme, Chôme, Chôme
Met toi au chomage et danse
Faut qu’tu Chôme, C’est ton devoir
ton devoir de vacance
REFRAIN
(Paroles : duvalmc – Musique : duvalmc)

Catégories
Aucun Rappeur Paroles des morceaux

Aller en cours encore

C’est l’heure d’entrer en cours encore
J’ai juste pas fait mes devoirs
Ma vie à l’odeur des couloirs
Et la couleur des murs
On a une éval de deux heures
Après on a math et histoire
Je vais dessiner dans les marges
Des losanges vert et noir
Je les entends déjà me dire
Mais qu’est-ce que tu veux faire plus tard
Jamais on me demande
ce que maintenant je veux faire
Chaque jour ressemble à la veille
Je supporte plus mon réveil
Même que souvent le dimanche soir
Bah j’ai envie de mourir
D’avoir cours chaque jour c’est comme
Être un ressort sous cent tonne
Un clou devant une clé Allen
Boire 6 gorgée d’Acétone
Jusqu’à nos adolescences
On ne vit que deux jours semaine
Quand t’as pas de devoir à faire
Les vacances et week-end
Le reste du temps c’est nowhere
Pas de vie pas de choix pas d’air
Sous néon s’niquer le regard
A force de mater l’heure
Je les entends déjà me dire
Mais non l’école c’est super
On y apprend tout plein de choses
Qui serviront plus tard
Le taureau a ses banderilles
Le bulletin à ses commentaires
Dans la cour on joue plus au bille
Les lovés remplace les boulards
On s’rend compte qu’en douze ans on ne sait
Que conjuguer le verbe fuir
Y’a qu’un truc où on est pas mauvais
C’est pour rêver d’ailleurs
Rêver d’être un aigle en suspend
Au dessus des tours et des rues
Portée par l’air et les courant
En partance pour les au-dessus
C’est l’heure d’entrer en cours encore
J’ai juste pas fait mes devoirs
Ma vie à l’odeur des couloirs
Et la couleur des murs

(Paroles : Duval Mc , Musique : Duval Mc)

Catégories
Aucun Rappeur Paroles des morceaux

Aucune Intro

Insolence civile
Comme à Sfax on décolle
Envoie l’Ocytocine
Goûte mon mouvement social
Nos beaux yeux pochés par
Les violences policières
Troisième oeil à éclore
L’amour allez vous faire ?
Travaille l’acuité
Par ici la monnaie car
Ce drôle de troisième album
M’a coûté des radars
Aucun Rappeur démarre
13 Nouvelles égrégores
Tragedie-comédie
Troisième âge au rapport
Duval et ses histoires
40 piges au compteur
Remettez-moi la même
Pour apprendre à me taire
Duval et ses sans-races
Troisième doigt d’honneur
Vers le mont de Venus
J’met la culture en sueur
Fin de l’intro sista
Voilà mes chateaux de sable
Anti-reconquista
Un autre monde est possible
Fin de l’intro cousin
Rap et envoie le bois
Aucun Rappeur enfin
Callate la boca

(Paroles : Duvalmc – Musique : Duval Mc)

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

Quand J’entends le mot France

(Duval Mc / Imhotep)

Quand j’entends le mot « France » j’ai les dents qui grincent
Comme quand ils disent que ma ville est en province
Un « territoire conquis » quand j’y pense
On nous l’a montré en carte toute notre enfance
Quand j’entends le mot « France » j’ hallucine
Elle me fait peur la France avec ses commandos
Normal qu’elle ait toujours le nez dans ses racines
Avec les millions de morts qu’elle a sur le dos

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

Paye ton pas Apache

(Duval Mc / Imhotep)

Ma mala ma ma marche paye ton pas à pas Apache
Si tu ne veux plus de soucy paye ton pas à pas de Sioux
De ghettos en bourges bourgades ou de gare en gare ou de bord en bord
C’est taré comme c’est la libertad même dans un sale décor
L’art de la ballade en gambade est l’ami d’une mémoire à délier
Y’a rien qui ne marche mieux sur terre qu’une bonne paire de pieds

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

Par les Ténèbres

(Duval Mc / Duval Mc)

Une berceuse murmure pour ne plus qu’on tarde
Avant d’endormir l’histoire on la borde

Mets tes tympans sur « on » ta mémoire sur « play »
Ta dignité humaine en mode « réveil »
Je t’emmène sur le tournage d’un film d’horreur
Dont l’ État français était le producteur
1930 les colons belges s’appuient
Sur des chefferies locales pour driver le pays
Font des cartes d’identité pour dire qui est qui
Tu cultives? Hutu, t’as des vaches? Tutsi
Des années de conditionnement scolaire après
Dans la langue rwandaise le mot race est entré

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

On Désobéit

Hey cousin te souviens-tu les émeutes en 2005 ?
ou Larzac 2003 c’est toujours les mêmes qui trinquent
Le tiers-monde en dehors de l’Europe forteresse
Les ghettos, les précaires et des millions de détresses
Rien n’arrête les vendeurs d’armes et leurs médias de masse
Rien ne stoppe les publicitaires ils prennent tout l’espace
Et alors que la donne écologique est au rouge
C’est les plus gros pollueurs qui repeignent tout en vert

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

NATO Game over

(Duval Mc / Kafra)

Just one nation there’s no border
N.A.T.O. The game is over
Running away through the chaos
I join in the No Border

La guirlande neuronale a perdu quelques lampions
Alors d’une pierre deux coups révélation révolution
Revoit l’action, rêve l’option, Duval est sur la version
Pour vous raconter les luttes MC d’investigation
C’était fort loin de Marseille il y a de ça bien longtemps
Si je me souviens bien c’était en 2009 au printemps
On m’a demandé de rapper plus au nord que Montauban
Dans une ville juste à coté d’un pays rempli d’allemands
Altermondialiste Irie à fond de fond de micro
Je suis monté à Strasbourg contre-sommet de l’OTAN
23 000 condés j’en ai jamais vu autant
Pour un village autogéré de six mille manifestants
On a brûlé deux trois banques et défoncé le comico
On s’est mangé des gardaves assaisonnées aux lacrymos
Les anarchos allemands nous ont servi les repas bios
Et le quartier du Neuhof est venu fumer des porros
On a freestylé de longue on a fait péter les impros
Histoire d’oublier un peu le rond-rond des hélicos
Ils ont bien testé sur nous leurs joujoux sécuritaires
Nous on a testé sur eux extincteurs et barres en fer
Pacifistes et non-violents peace et désobéissants
Mais faut bien avouer parfois qu’un molotov ça détend
Tonnerre de caillasses sur la voie ferrée chaud!
On s’est mis un wagon en barricade idéale
Arrachages de grillages gros tas de palettes en flammes
Les Black Blocks sont de sortie et l’hôtel Ibis crame

Just one nation there’s no border
N.A.T.O. The game is over
Running away through the chaos
I join in the No Border

Si tu joues au baseball ils vont breveter ta batte
Mash-up le système avant que le système t’abatte
On s’est bien pissé de rire on a bien tapé la discute
Mais au bout de quatre jours on avait plus que des biscottes
Alors avec deux frangines on est parti faire les courses
Le souci c’est qu’en sortant on a entendu « cops cops »
Un cinquantaine de fourgons remplissent d’un coup l’avenue
Et embarquent ceux qui passent comme à la pêche au merlu
On a coupé par des jardins on a cavalé velu
Se faire menotter par terre on avait moyennement envie
Le lendemain je me retrouve sur un camion sound-system
On part à travers la tess vers la manif officielle
On balance sur la France et sa manie coloniale
Genre la sono de tekos en convoi exceptionnel
On a fait rapper des minots qui nous suivaient en cyclo
Un petit vent de liberté a soufflé dans le ghetto
On a rejoint les 60 000 venus de toute l’Europe
Et gazé par la police on a continué nos raps
Bloqué dans les rues de strass ça fight partout ça péte
Sur fond de drum and bass antifa en mode émeute
Un médecin est demandé au camion sono
Hey ouais le métier de mc manaman n’est pas de tout repos
A l’aube le lendemain mélancolie de fin de colo
Je pars seul vers la gare porté par mon sac à dos
Un dernier checkpoint faut bien dire adieu aux pions
« Posez votre sac par terre, ouvrez votre sac, sortez tout ce qu’il y a dans votre sac, auriez vous un tee-shirt encourageant la rébellion? »
Mais non monsieur l’agent loin de moi ces intentions
Moi je ne suis venu là que pour faire l’animation
C’était NATO Game Over édition 2009
Dédicace au tipi « 2 doigts dans la crise » mon reuf
Big up a Dissent, Big Up à Systematek
Appelle-moi camarade comme au QG du bon coin
Rendez-vous à la prochaine hasta luego les mutins

Mais ce MC me narre quoi, derrière son mic narquois
Se prend-il pour Sankara ou pour mister Siddharta ?
Alors NATO Game-Over nique l’OTAN
Bilderberg repère de vendeurs de tanks
Qui prostituent la Terre pour en faire une banque
Boycott, boycott !

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

Je fais que mon Boulot

(Duval Mc / Duval Mc)

Au palmarès des phrases trop crasses
Laissez-moi vous parler de celle
Qui a mon sens n’a jamais de cesse
De nous enfoncer dans l’impasse
Elle peut faire expulser peut faire fermer les portes
Elle est de la lâcheté la meilleure escorte
Et dans la charpente des meurtres
Organisés c’est la poutre

Catégories
Etat Second Paroles des morceaux

Gaz

(Duval Mc / Duval Mc)

Gaz il faut que l’on se nourrisse de la tactique la plus docile
Cela sent fort la fin de la parenthèse des énergies fossiles
L’ère pétrolifère se finit nul besoin de phare pour le voir
L’homme a des gants dégueus, la sphère va nous dégueuler un de ces soirs
Gommons ces galeries de cinglés puis déréglons les plans
Nous avons stérilisé tant qu’on ne sème plus que des écrans
Nous avons bulldozerisé tout le globe et miné tous ses flancs
La crise écologique a bel et bien monté d’un cran
Aindik à la loi du chaos Y’ aura pas d’alerte à la météo
Y’ aura pas d’infos y’ aura pas d’intro car ça n’a plus qu’à péter tantôt
La catégorie des catas qu’on atteint c’est guedin
Les gadins de l’Ego sont les glas l’hécatombe est là
De la marée noire à BP jusqu’à Fukushima

On péte les nappes phréatiques pour du gaz de schiste
Sur sa planète l’homme se comporte tel un terroriste
La tendance à s’accaparer se répand comme la peste
Les banquises, les forêts, les faunes ont pris des méga-roustes
De plus en plus dépendants, nous sommes devenus fossilovores
Toxicos du carburant, construction, chauffage et transports
Dans les engrais, les aliments et les médocs on en déguste
La nature nous nourrit et nous de plastique on l’infeste
La guerre maintenant s’appelle géostratégie
On s’échange un gazoduc contre quatorze pays
Nous devenons pétrole à force d’en bouffer
Nous avons pris ces énergies mais qu’avons-en nous fait?
Nous avons pilonné le monde au lieu d’en lire mieux les pages
Nous avons donné du fioul à nos fantasmes de carnage
Nous avons méga-boosté nos avidités bancales
Et nos erreurs sont devenues industrielles et mondiales

Une guerre avant le pétrole faisait mille fois moins de morts
Mate les bilans des conflits depuis que ça carbure
Pour une telle énergie colossale étions-nous assez matures ?
Vois les vallées de bétons et les fleuves de voitures
Les pipelines et les tankers, les torchères et les forages
Tout cela a-t-il amélioré notre sens du partage?
En même pas cent ans de folie folle on aura cramé
Une matière végétale ayant macéré sur des millions d’années
Fini le pétrole le charbon, l’uranium et le gaz
N’attendons pas la dernière goutte, le point de fin de phrase
Abandonnons ces énergies, d’autres modes de vie s’explorent
Et prions pour que nos conneries nous aient fait grandir
Gaz il faut que l’on se déplace de la tactique la plus tranquille
Gaz il faut que l’on se nourrisse de la tactique la plus locale
Gaz il faut que l’on se vêtisse de la tactique la plus habile
Gaz il faut que l’on se réchauffe de la tactique la plus sociale